toutsurlinspection-du-travail

toutsurlinspection-du-travail

Renverser les situations lorsque nous nous sentons dépassés par les évènements : la belle leçon de persévérance du Colonel Sanders

Toute notre vie durant, nous serons confrontés à de nombreux événements qui sont la plupart du temps indépendants de notre volonté. Chacun d'entre nous à certainement déjà tout essayé pour par exemple se sortir d'une situation difficile, rencontrer l'âme soeur, être tout simplement heureux. Mais rien du tout ne semblait marcher.

Nous avons sûrement eu à tenter de nouvelles approches, donner le meilleur de nous-mêmes sans jamais atteindre l'objectif escompté, si bien que nous avons baissé les bras, effrayés à l'idée de faire de nouvelles tentatives. Pourquoi une telle crainte? Parce-que personne n'aime jouer le rôle de perdant. Ça fait très mal de perdre surtout quand nous pensons avoir tout tenter et tout donner. Nous avons fait de notre mieux et nous voilà à nouveau déçus. Personne ne veut croire en notre potentiel, nous n'entendons que des " non tu ne réussiras jamais, ton idée n'est pas du tout bonne, et même si elle l'était tu n'auras jamais les ressources pour la réaliser ". Nous finissons par nous persuader alors que rien ne marchera pour nous. Nous perdons confiance en nous-même. Nous finissons par souffrir de la " résignation acquise ".

Si vous traversez une telle situation et que vous vous êtes persuadé que vous ne pourrez jamais retourner les choses en votre faveur, laissez-moi vous dire que vous vous trompez. En modifiant vos perceptions, et votre façon d'agir, vous pouvez tout changer dans votre vie. Vous devez persévérer. Vous devez avoir le courage de recommencer. Encore et encore. Dès lors que vous comprenez que l'échec n'existe pas, et que tout nouvel échec constitue un pas de plus vers la victoire, plus rien ne pourra vous arrêter. C'est en persévérant que l'on arrive à bout.

 

La formidable histoire du Colonel Sanders

 

L'histoire du Colonel Sanders est une véritable leçon de persévérance qui nous enseigne que ni l'âge, ni la situation familiale, encore moins les ressources financières ne peuvent bloquer notre ascension vers le succès. Il suffit de croire en ses rêves et d'être convaincu que nous avons la bonne formule peu importe ce que les autres diront ou feront pour nous détourner de notre vision.

Le Colonel Sanders, vieil homme fauché, vivant dans une petite maison et ne possédant qu'une vieille voiture, n'a pu commencer à réaliser ses rêves qu'à partir de 65 ans! Qu'est-ce qui l'a poussé à agir à un âge aussi avancé vous demandez-vous sûrement. Eh bien, c'est parce qu'il était sans le sou et très seul. Le déclic arriva le jour où il reçut son premier chèque de la sécurité sociale d'un montant de 105 dollars, ce qui le rendit très furieux. A 65 ans, il décida de changer les choses car il en avait marre de cette vie qu'il menait avec tant de besoins insatisfaits. Il commença à réfléchir à ce qu'il pouvait offrir aux autres, en échange de leur argent, au-lieu de se plaindre ou de faire des reproches à la société. Sa première inspiration fut de se dire " Eh bien, je connais une recette de poulet qui semble plaire à tout le monde ! Et si je le vendais à des restaurants ? Est-ce que je pourrais gagner de l'argent de cette façon ? ". Il pensa presque aussitôt : " C'est ridicule. Vendre ma recette ne m'aidera même pas à payer mon loyer. " Il lui vint alors une autre idée : " Et si en plus de vendre ma recette, je montrais à ces restaurateurs comment cuire le poulet à la perfection ? Qu'arriverait-il si le poulet était tellement bon que cela leur permettait d'augmenter leur chiffre d'affaires ? Et si plus de clients fréquentaient leur restaurant et que leur commerce prospérait, peut-être accepteraient-ils de me donner un pourcentage sur leurs nouvelles ventes. " Après avoir ainsi cogité, le Colonel Sanders passa ensuite à l'acte. Il quitta le Kentucky et parcourut différents États américains pour essayer de vendre sa recette qu'il proposait gratuitement aux propriétaires de restaurants, à la seule condition qu'il lui soit versé un petit pourcentage sur les articles vendus. Les gens lui rirent carrément au nez. Décida-t-il d'abandonner la partie? Absolument pas. Il connaissait le véritable secret de la réussite : la persévérance. Au-lieu d'être frustré et découragé par le premier propriétaire de restaurant qui avait rejetté son idée, il chercha immédiatement à améliorer sa recette afin d'obtenir de meilleurs résultats au restaurant suivant. Le Colonel Sanders essuya 1009 refus, avant d'entendre le premier oui. Deux ans à parcourir l'Amérique dans sa vieille voiture, dormant sur le siège arrière dans son costume blanc fripé, très matinal et plein d'enthousiasme à la perspective de partager son idée avec de nouveaux restaurateurs. Il lui arrivait de ne grignoter que quelques bouchées de ses échantillons de poulet cuisinés d'avance pour le montrer à d'éventuels clients. Il a accepté se faire dire 1009 fois non, pendant deux ans, avant de recevoir son premier OUI.

À partir de ce " oui ", le colonel Hartland Sanders a changé la façon de consommer le poulet des Américains. C'est ainsi qu'est né le poulet frit du Kentucky, connu sous le nom de KFC ( Kentucky Fried Chicken). A sa mort en 1980, il avait une fortune estimée à 3,2 millions de dollars.

 

Que retenir de cette formidable histoire de persévérance ?

  • L'echec n'existe pas. C'est juste une belle expérience qui vous permet de decouvrir un chemin par lequel vous ne vouliez pas passer. Même quand tout semble perdu, Recommencez!
  • Sachez exactement ce qui compte le plus à vos yeux ;
  •  Faites le maximum tous les jours pour améliorer les choses, même lorsque vos efforts ne semblent mener à rien.
  • Soyez enthousiaste, acharné et déterminé !

Chaque épreuve à laquelle la vie nous soumet, c'est pour qu'à la fin nous sachons apprécier le cadeau qui nous sera offert. 

 

Synti

 



27/04/2018
3 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres